Avertissement: ce site ne prétend pas détenir la vérité. Le lecteur devrait être capable de faire preuve de discernement, examinant soigneusement les Écritures pour voir si ces choses sont ainsi. (Actes 17:11)


Qui sont les “144’000”?
Dans un article précédent nous avons constaté que les 24 anciens ne sont pas les 144’000. Sur l’identité des 24 anciens nous ne pouvons que faire des hypothèses sur la base des quelques éléments dont nous disposons. Mais pouvons-nous savoir plus précisément qui sont les 144’000?


Références bibliques
Comme cela se doit d’être fait par ceux qui cherchent la vérité à la seule lumière des Écritures, sans rien ajouter ou ôter, nous compareront d'abord tous les versets de la Révélation qui contiennent une référence explicite aux 144'000.

Et j’ai entendu le nombre de ceux qui ont été scellés: cent quarante-quatre mille, scellés de toutes les tribus des fils d’Israël. – Révélation 7:4

Et j’ai vu, et regardez! l’Agneau qui se tenait debout sur le mont Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille ayant son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts. – Révélation 14:1

Et ils chantent comme un chant nouveau devant le trône et devant les quatre créatures vivantes et les anciens; et personne n’était capable d’apprendre ce chant à fond, sauf les cent quarante-quatre mille, qui ont été achetés de la terre. Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes; en fait, ils sont vierges. Ce sont ceux qui continuent à suivre l’Agneau où qu’il aille. Ceux-ci ont été achetés d’entre les humains comme prémices pour Dieu et pour l’Agneau, et on n’a pas trouvé de mensonge dans leur bouche; ils sont sans tache. – Révélation 14:3-5


Le nombre
Quelles sont les caractéristiques de ces 144'000? La première chose que nous remarquons, c’est le nombre si spécifique. Peut-on dire qu’il doit être pris au sens littéral? Il semble que oui, d'autant plus que Jean dit d'eux: “j’ai entendu le nombre”, par opposition à ce qu'il dit immédiatement après en référence à un autre groupe de personnes, “une grande foule que personne ne pouvait compter” (Révélation 7:4, 9). Cela dit, nous ne pouvons pas non-plus être dogmatique à ce sujet, parce que la révélation est présentée “en signes” (Révélation 1:1). Nous répétons que le nombre 144'000 semble être littérale. Mais qu'il le soit ou non, cela ne change pas la compréhension des choses les plus importantes.

Le sceau
Le sceau est, entre autres choses, un signe de propriétés, une marque d’appartenance. Les 144'000 "ont été scellés" dans le sens où ils appartenaient à quelqu'un. Mais à qui? Les écritures suivantes font la lumière sur le sujet:

Mais vous aussi [les saints, destinataires de la lettre] vous avez espéré en lui après avoir entendu la parole de vérité, la bonne nouvelle concernant votre salut. Par son moyen aussi, après avoir cru, vous avez été scellés de l’esprit saint promis, qui est un gage par anticipation de notre héritage, en vue de la libération par rançon de la propriété [de Dieu], à sa glorieuse louange.

Mais celui qui garantit que vous et nous, nous appartenons à Christ, et celui qui nous a oints, c’est Dieu. Il a mis aussi son sceau sur nous et nous a donné le gage de ce qui est à venir, à savoir l’esprit, dans nos cœurs. – 2 Corinthiens 1:21, 22

Dans les Saintes Écritures, donc, les seuls de qui il est dit qu’ils sont “scellés” sont les saints qui appartiennent au Christ et sont la possession de Dieu. Ce point soulève une question qui est étroitement liée à l'identité des 144'000 et leur position dans le cadre complet des serviteurs de Jéhovah: est-ce qu’au premier siècle tous les chrétiens appartenaient au groupe des 144'000? Vraisemblablement non, mais ce sera l'objet d’un futur article.

Les noms sur le front. Leur association
Différentes figures, humaines et non, ont des noms écrit sur le front dans le récit de la Révélation. Mais seulement les 144'000 ont les noms de Jéhovah et de Jésus ensemble. Souvenons-nous que l'apôtre Paul a dit: “nous appartenons à Christ" et a défini tous les saints comme étant "propriété de Dieu”.
À qui sont associés les 144'000? À l’agneau, à Jésus-Christ, et ils le suivent "où qu’il aille”. Rappelons que Jésus dit à ses disciples: “Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même et prenne son poteau de supplice et me suive continuellement” (Matthieu 16:24). Et l'apôtre Paul dit de lui-même et des autres saints en parlant d’une époque future: "nous serons toujours avec [le] Seigneur”. – 1 Thessaloniciens 4:17

Le mont Sion
Où demeurent les 144'000? "Sur le mont Sion”, avec Jésus, dit l'apôtre Jean. Mais où se situe ce mont Sion? Est-ce le mont Sion de la cité terrestre de Jérusalem? Non. Comment le savons-nous? Pour deux raisons. Qui a donné à Jean la révélation de toutes ces visions? L'écriture dit clairement: “Révélation de Jésus-Christ” (Révélation 1:1). Au moment de la révélation où était Jésus? Dans le ciel (Matthieu 26:29; Jean 14:2, 3; Actes 1:11). La deuxième raison pour laquelle Sion n’est pas un mont sur la terre est clairement exprimée en ces termes: “vous vous êtes approchés d’un mont Sion et d’une ville du Dieu vivant, [la] Jérusalem céleste, et de myriades d’anges” (Hébreux 12:22). Ici Sion est identifiée comme un mont de la Jérusalem non plus terrestre mais céleste, la demeure où vivent aussi tous les anges. Pour ces deux raisons (Christ est maintenant dans le ciel; Sion est le mont de la Jérusalem céleste) les 144'000 sont vus dans le ciel, et c’est là qu’ils demeurent.

Achetés de la terre. Prémices
Jean dit que les 144'000 "ont été achetés de la terre" ou "achetés d’entre les humains comme prémices pour Dieu et pour l’Agneau”. Ces déclarations sont une clef pour identifier les 144'000. Contrairement aux “quatre créatures vivantes" et aux “anciens”, les 144'000 sont d'origine terrestre. L'apôtre Paul dit que les chrétiens ont été “achetés à un prix" (1 Corinthiens 6:20; 7:23). Par conséquent ceux qui sont "achetés" sont sauvés par la foi dans le sacrifice rédempteur du Christ et grâce à la faveur imméritée de Dieu (Romains 3:23, 24; Éphésiens 1:7). Mais un doute subsiste: tous les chrétiens font donc partie des 144'000? Ce n’est guère possible: si tous vont au ciel, qui restent sur la terre? Quels sont les facteurs que nous pourrions envisager afin de parvenir à la conclusion correcte? Tout d'abord considérons un cantique chanté par les quatre créatures et les anciens qui fait référence à l'achat: “Tu es digne de prendre le rouleau et d’en ouvrir les sceaux, car tu (l’Agneau) as été tué et avec ton sang tu as acheté pour Dieu des gens de toute tribu, et langue, et peuple, et nation, et tu as fait d’eux un royaume et des prêtres pour notre Dieu, et ils doivent régner sur la terre” (Révélation 5:9, 10). Ici, nous ajoutons une pièce à notre compréhension: les 144000 "achetés” sont des individus de toutes les nations qui agissent en qualité de rois et de prêtres dans le royaume céleste.
Pouvons-nous soutenir cette conclusion avec une autre source? Nous lisons que les 144'000 sont appelés “prémices”. Le disciple Jacques a écrit: “[Dieu] nous a enfantés par la parole de vérité, pour que nous soyons une sorte de prémices de ses créatures” (Jacques 1:18). En quel sens, avec d'autres, a-t’il été enfanté? La référence suivante explique: “Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, car selon sa grande miséricorde il nous a donné une nouvelle naissance pour une espérance vivante grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts […] Car vous avez reçu une nouvelle naissance par une semence [reproductrice] non pas corruptible mais incorruptible, grâce à la parole du Dieu vivant et qui subsiste”(1 Pierre 1:3, 23).
Seules deux pièces manquent pour que notre compréhension soit totale. La prochaine référence aux “prémices” nous indiquera qu'il y a deux groupes, pour ainsi dire, de personnes sauvées par Dieu. Lisons attentivement le passage complet de Romains:

L’esprit lui-même témoigne avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Si donc nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: oui, héritiers de Dieu, mais cohéritiers de Christ, pourvu que nous souffrions avec lui pour être aussi glorifiés avec lui. Aussi j’estime que les souffrances de l’époque présente ne pèsent rien en comparaison de la gloire qui va être révélée en nous. Car l’attente impatiente de la création attend la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la futilité, non de son propre gré, mais à cause de celui qui l’a soumise, en raison de l’espérance que la création elle aussi sera libérée de l’esclavage de la corruption et aura la liberté glorieuse des enfants de Dieu. Car nous savons que jusqu’à maintenant toute la création ne cesse de gémir ensemble et de souffrir ensemble. Et non seulement cela, mais nous aussi, qui avons les prémices, à savoir l’esprit, oui nous gémissons en nous-mêmes, tandis que nous attendons ardemment d’être adoptés comme fils, d’être libérés de notre corps par rançon … Or nous savons que Dieu fait coopérer toutes ses œuvres pour le bien de ceux qui aiment Dieu, ceux qui sont les appelés selon son dessein; parce que ceux qu’il a reconnus en premier lieu, il les a aussi destinés d’avance à être modelés d’après l’image de son Fils, pour qu’il soit le premier-né parmi beaucoup de frères. De plus, ceux qu’il a destinés d’avance, ce sont ceux qu’il a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, ce sont ceux qu’il a aussi déclarés justes. Enfin, ceux qu’il a déclarés justes, ce sont ceux qu’il a aussi glorifiés. – Romains 8:16-23, 28-30

Nous notons des éléments fondamentaux. Ici, Paul distingue deux groupes: les "fils de Dieu" et “la création", c’est à dire des personnes qui seront considérées dans un second temps comme “fils de Dieu”. Nous remarquons que les fils de Dieu sont mis en relation avec les "prémices"; en fait, ils sont ceux que Dieu “a reconnus en premier lieu”. Reconnaissance par rapport à quoi? Au Royaume Messianique! Nous constatons que les enfants de Dieu sont aussi appelés "héritiers" et sont "modelés d’après l’image” du Fils, autrement dit, ils reçoivent un corps spirituel glorieux comme le roi Jésus Christ. Nous comparons d’ailleurs ces paroles: "n’aie pas peur, petit troupeau, parce que votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume […] vous êtes, vous, ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves; et moi je fais une alliance avec vous, tout comme mon Père a fait une alliance avec moi, pour un royaume, pour que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous vous asseyiez sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël” (Luc 12:32; 22:28-30). Rappelons que les 144'000 "continuent à suivre l’Agneau où qu’il aille" et sont vus en sa compagnie sur mont Sion céleste.
La dernière pièce du puzzle est donnée par une très petite mais très significative portion de texte. Nous lisons: “cent quarante-quatre mille, scellés DE toutes les tribus des fils d’Israël”. Nous notons que les 144'000 ne sont pas les fils d'Israël, mais ils viennent des fils d'Israël. Cela est très clair. La compréhension actuelle des Témoins de Jéhovah à ce sujet ne tient pas compte de ce que nous venons de lire: les 144'000 ne sont qu'une partie de ce que l'apôtre Paul appelle “l'Israël de Dieu” (Galates 6:16). Nous remarquons que Jésus dit que ceux qui régneront avec lui auront “des trônes pour juger les douze tribus d’Israël”. Et encore: “Alors Pierre lui dit en réponse: “Vois: Nous avons tout quitté et nous t’avons suivi: qu’y aura-t-il en fait pour nous: ”Jésus leur dit: “Vraiment, je vous le dis: Lors de la recréation [Littéralement "régénération, renaissance"; rappelons que les régénérés, nés de nouveau, sont appelés "prémices", et que ce sont les 144'000], quand le Fils de l’homme s’assiéra sur son trône glorieux, vous qui m’avez suivi, vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël.”” (Matthieu 19:27, 28). Tout Israël peut juger tout Israël? Non, la disposition de Dieu est qu'un petit nombre de composants pris DE "Israël" juge tout “Israël”. Nous l’avons vu auparavant: Paul distingue les “fils de Dieu” de la “création”, à savoir ceux qui ne sont pas encore, mais qui seront sous le royaume messianique “les enfants de Dieu”. Les 144'000, constitués fils de Dieu, sont “achetés d'entre les humains”, ou création.

Conclusion
À la fin de la discussion, nous pouvons dire ceci: les 144'000 sont un groupe d’humains choisis, appelés par Dieu pour régner avec Jésus-Christ dans le ciel. Ils ne représentent pas l'Israël de Dieu, mais seulement une partie.
Des questions demeurent: Au cours du premier siècle, tous les chrétiens faisaient-ils partie des 144'000? Quelle est la relation entre le “petit troupeau”, les “autres brebis” et la “grande foule”? (Luc 12:32; Jean 10:16; Révélation 7:9) Aujourd'hui, y-a-t’il des membres des 144'000?
Les réponses bibliques à ces questions seront présentées dans un futur article.


(Toute personne désirant interagir avec Acalia et Marta peut envoyer un e-mail à acalia.jw@gmail.com)

Acalia & Marta

Comment commenter avec Disqus?
Tu peux utiliser un compte Disqus. Si tu n’as pas de compte, clique sur le logo Disqus et suis les instructions.
Tu peux commenter comme invité: clique “I’d rather post as a guest” et suis les instructions.
Tu peux utiliser ton compte Google, Twitter ou Facebook.
Pour l’instant, les commentaires ne sont pas modérés. Néanmoins, il est nécessaire de respecter les règles de bon-sens ainsi que les lois en vigueurs. (la modération peut advenir a posteriori)


Please check this page to read our privacy policy and our use of cookies
This website may use cookies to give you the very best experience. If you continue to visit it, you consent to this - but if you want, you can change your settings in the preferences of your web browser at any time.