Avertissement: ce site ne prétend pas détenir la vérité. Le lecteur devrait être capable de faire preuve de discernement, examinant soigneusement les Écritures pour voir si ces choses sont ainsi. (Actes 17:11)


KAZAKHSTAN: les avocats font maintenant l'objet d'un procès pour avoir défendu leur client
kazakhstan-earth1
Par Felix Corley, Forum 18

Les deux avocats d'un Témoin de Jéhovah qui est en ce moment jugé à Astana sont eux-mêmes sous enquête criminelle. L'enquêteur de la police secrète du KNB les accuse de "révéler des informations provenant d'une enquête préliminaire" en faisant appel au président Nazarbayev pour que l'affaire contre leur client soit abandonnée.

La police secrète du Comité de sécurité nationale du Kazakhstan (KNB) a ouvert une affaire pénale contre deux avocats défendant un témoin de Jéhovah en procès pour avoir exercé la liberté de religion et de conviction. Vitaly Kuznetsov et Natalya Kononenko sont confrontés à une enquête criminelle visant à les punir pour en avoir appelé au président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev, pour que les accusations portées contre leur client soient abandonnées. Des accusations ont été portées contre les avocats avant même le début du procès sur lequel ils travaillaient dans la capitale Astana.
La police secrète du KNB accuse Kuznetsov et Kononenko de "révéler des informations provenant d'une enquête préliminaire" en vertu de l'article 423 du Code criminel. Kuznetsov a qualifié l'accusation au Forum 18 d’"absurde". Un spécialiste juridique basé à Astana a déclaré au Forum 18 que l'accusation était “bizarre".
Lisez la suite sur forum 18: forum18.org/archive.php?article_id=2269

Comment commenter avec Disqus?
Tu peux utiliser un compte Disqus. Si tu n’as pas de compte, clique sur le logo Disqus et suis les instructions.
Tu peux commenter comme invité: clique “I’d rather post as a guest” et suis les instructions.
Tu peux utiliser ton compte Google, Twitter ou Facebook.
Pour l’instant, les commentaires ne sont pas modérés. Néanmoins, il est nécessaire de respecter les règles de bon-sens ainsi que les lois en vigueurs. (la modération peut advenir a posteriori)


Please check this page to read our privacy policy and our use of cookies
This website may use cookies to give you the very best experience. If you continue to visit it, you consent to this - but if you want, you can change your settings in the preferences of your web browser at any time.