BaruQ
Nourriture pour les Témoins de Jéhovah réfléchis
“‘Mais toi, tu ne cesses de chercher pour toi de grandes choses. Ne continue pas à chercher. Car voici que je fais venir un malheur sur toute chair’, c’est là ce que déclare Jéhovah, ‘et vraiment je te donnerai ton âme pour butin dans tous les lieux où tu iras.’”
Avertissement: ce site ne prétend pas détenir la vérité. Le lecteur devrait être capable de faire preuve de discernement, examinant soigneusement les Écritures pour voir si ces choses sont ainsi. (Actes 17:11)
News
Procès en Russie
img_2692-1
Développements autours du procès des Témoins de Jéhovah Russes en avril 2017

Les Témoins de Jéhovah interdits en Russie
img_2846-1
La Cour suprême russe a qualifié jeudi 20 avril le mouvement religieux des Témoins de Jéhovah d’organisation “extrémiste”, l’interdisant dans tout le pays. Saisie par le ministère de la justice, elle a également ordonné la fermeture du siège national de l’organisation, près de Saint-Pétersbourg. La Cour suprême a donc décidé de liquider l'organisation religieuse centralisée des Témoins de Jéhovah en Russie, ainsi que les 395 organisations religieuses locales de cette religion. Le ministère russe de la justice a relevé chez les Témoins de Jéhovah des “signes d’activité extrémiste” et a estimé qu’ils représentaient “une menace pour les droits des citoyens, pour l’ordre public et pour la sécurité de la société”. "Les propriétés de l'organisation des Témoins de Jéhovah doivent être confisquées aux profits de l'Etat". Les croyants ont déjà commencé à préparer une plainte auprès de l'instance d'appel (le groupe composé de trois juges de la Cour suprême), qui devrait être examiné dans un mois.

La dernière décision à l’encontre des Témoins de Jéhovah en Russie est encore un autre coup dur pour l'organisation religieuse
Russia_Trial
L'Agence de Presse Russe rapporte que la décision de la cour de la ville de Birobidzhan d'interdire les Témoins de Jéhovah sera confirmée. Un procès du ministère de la Justice s'efforce d'interdire entièrement la religion des Témoins de Jéhovah Voici une déclaration du Bureau de l'information publique pour les témoins de Jéhovah:
Lors de la deuxième journée de procès, la Cour suprême de la Fédération de Russie a continué d'examiner une demande du ministère de la Justice pour liquider le Centre administratif des Témoins de Jéhovah en Russie. La journée s'est terminée avec une pause jusqu'au vendredi 7 avril 2017, à 10 heures. Au cours de la séance, le juge de la Cour suprême et les avocats des Témoins de Jéhovah ont pu interroger le représentant du ministère de la Justice lui demandant de prouver que Les Témoins de Jéhovah sont extrémistes - la base de l’accusation. Le ministère de la Justice n'a pas été en mesure de fournir des éléments de preuve étayant ses revendications, par exemple, qu'ils ne prennent pas de mesures efficaces contre l'extrémisme. Le ministère de la Justice ne pouvait pas non plus étayer les accusations concernant la littérature des Témoins. Par exemple, il a été établi que la littérature des Témoins interdite en Russie n'avait pas été distribuée dans le pays pendant des années, et parmi les experts judiciaires, il n'y avait aucun consensus sur le fait que leur littérature devrait être considérée comme extrémiste. Le ministère ne pouvait pas prouver que des infractions avaient déjà été commises sous l'influence de la littérature des Témoins. À un moment donné du procès, le juge présidant a demandé au représentant du ministère de la Justice: “Si vous demandez l’interdiction des Témoins de Jéhovah, cela signifie-t-il que les fidèles qui se rassemblent pour la prière seraient menacés par des poursuites pénales?” Le ministère de la Justice a répondu: “Oui, si le tribunal le croit coupable d'avoir violé l’Article 282.2 du code pénal russe.” David A. Semonian, porte-parole du Siège mondial des Témoins à New York, explique: “Il était clair, selon l’audience d'aujourd'hui, que le ministère de la Justice n'a aucune base pour ses réclamations contre notre organisation”. Il ajoute: “Mais nous notons également l'admission du ministère de la Justice. Nous espérons que la Cour suprême respectera la justice et empêchera cette violation de nos droits humains fondamentaux".

La décision de la Cour suprême a provoqué un grave acte d'intolérance religieuse à Saint-Pétersbourg
vandalism
Quelques heures après que la Cour suprême de Russie a annoncé sa décision de liquider le centre des Témoins de Jéhovah, tard dans la soirée du 20 avril 2017, un groupe d'hommes a conduit deux voitures particulières au plus grand bâtiment de culte des Témoins de Jéhovah à St. Pétersbourg, situé sur Kolomyazhsky Prospekt. Ils ont stationné les voitures devant le bâtiment. L'un des visiteurs, criant des insultes à la religion des Témoins de Jéhovah et la menace d'un préjudice physique, a jeté des pavés sur la façade du bâtiment, y compris sur les portes et les fenêtres en verre. L'église a subi des dégâts considérables. Un tel développement des événements avait été prévu par les avocats au tribunal. Un peu plus tôt ce jour-là, au cour du débat, Maxim Novakov, représentant le centre des Témoins de Jéhovah, a prédit que la décision de la cour pourrait provoquer une vague de violence contre les témoins: du dommage à la propriété aux attaques contre les croyants motivés par la haine religieuse. Ce sont les conséquences inévitables du fait que des personnes pacifiques sans danger sont classées comme des criminels dangereux.

La Cour suprême de Russie confirme la mise au ban des Témoins de Jéhovah MOSCOU (AP) - La Cour suprême de Russie a confirmé la décision d'une ville russe d'interdire les témoins de Jéhovah en tant que groupe extrémiste. La décision a été adoptée jeudi dans le cadre d'un procès du ministère de la Justice visant à interdire complètement l'organisation religieuse en Russie. Avant la décision, David A. Semonian, porte-parole du siège mondial à New York, a déclaré que le groupe espère que "la Cour suprême de Russie soutiendra les droits de nos frères de Russie de mener librement leur culte paisible".

La Cour suprême de Russie rejette la demande reconventionnelle des Témoins de Jéhovah visant à leur reconnaissance en tant que victimes de répression politique Moscou, 5 avril, Interfax - La Cour suprême de Russie, après avoir entendu les arguments des parties, a décidé de ne pas accepter la demande reconventionnelle déposée par les Témoins de Jéhovah russes en vue de la reconnaissance de leur organisation en tant que victime de répression politique. “Nous déclinons la demande. Les règles de compétence de la Cour ne prévoient pas l'acceptation d'une demande reconventionnelle. En même temps, nous exercerons un contrôle judiciaire sur la légalité du travail du ministère de la Justice sur la base des objections écrites du demandeur", a déclaré le juge. Un représentant de l'organisation a déclaré au tribunal: “Nous demandons d'entendre notre demande reconventionnelle pour demander la reconnaissance de l'organisation religieuse russe des Témoins de Jéhovah comme victime de la répression politique et la reconnaissance de la persécution politique et les mesures prises par le ministère de la Justice envers nous comme étant illégales." Il avait demandé que la demande de l'organisation soit entendue avec la demande du ministère de la Justice. La Cour suprême de Russie examine mercredi le dossier de la reconnaissance des Témoins de Jéhovah russes en tant qu'organisation extrémiste et d'interdire ses activités sur le territoire de la Russie dans le cadre d'un procès administratif déposé par le ministère russe de la Justice. L'organisation religieuse a déposé la demande le 15 mars, lorsque l’œuvre des Témoins de Jéhovah a été suspendue pour raison d’activités extrémistes sur les ordres du ministère de la Justice jusqu'à l'audition du procès devant la Cour suprême.interfax-religion.com/?act=news&div=13686
Lectures recommandées
Perimeno
Le point de vue de Dieu à propos de l’offrande de soi (consécration)
girl-praying-hands-eyelashes-41942
Quelle est le point de vue de Dieu sur l’offrande de soi, ou consécration? Le fait est que Jéhovah Dieu n'a rien dit sur le sujet! Sa Parole, la Bible, n'enseigne pas la nécessité de nous consacrer à lui pour gagner le salut. Puisque Dieu est silencieux sur le sujet, les hommes se sont sentis libres de définir ce qu'ils veulent que consécration signifie. Pour cette raison, je trouve nécessaire de citer largement les publications de la Société, puis de les comparer à ce que les Écritures disent réellement. La mise en forme grasse ou italique dans les nombreuses citations est mon fait, pour mettre en évidence ou souligner le point particulier en cours.
(Poursuivre)
Acalia & Marta
Paraboles pour notre temps (1ère partie)
Carl-Bloch-Sermon-on-the-Mount
Qu’est-ce que les paraboles de Jésus ont à nous dire? Sont-elles en relation avec notre temps? Tout d'abord, nous devons les identifier et comprendre lesquelles d’entre elle ont une application prophétique. Par exemple, la parabole du fils prodigue contient un excellent enseignement pour nous, mais n'est pas prophétique, elle n'annonce aucun événement! Comment alors distinguer les types de paraboles? Comme d'habitude, c'est très simple: nous nous en tiendrons à ce que Jésus Christ lui-même a dit, sans rien ajouter ou ôter. Nous limiterons les interprétations aux seuls éléments qui peuvent être dérivés directement des récits ou d'autres textes particuliers et pertinents. Pour le reste, nous nous contenterons volontiers de la réponse du Seigneur: “Il ne vous appartient pas de connaître les temps ou les époques que le Père a placés sous son propre pouvoir”. – Actes 1:7
(Poursuivre)
Inscription
Pour être tenu au courant quand de nouveaux articles sont en ligne, rempli le formulaire ci-dessous. Si tu ne veux pas donner ton adresse e-mail, tu peux utiliser les services d’e-mail temporaires comme Yopmail ou créer une boite Gmail réservé aux courriers en provenance de Baruq.
En cliquant sur le bouton Envoi, je confirme consentir au traitement des données personnelles dans le cadre des lois sur la privacy.


Lis chaque jour la Bible!
Bible Study - by courtesy of pixabay.com
Visite lire.la.bible.baruq.uk
haut de page
Comment commenter avec Disqus?
Tu peux utiliser un compte Disqus. Si tu n’as pas de compte, clique sur le logo Disqus et suis les instructions.
Tu peux commenter comme invité: clique “I’d rather post as a guest” et suis les instructions.
Tu peux utiliser ton compte Google, Twitter ou Facebook.
Pour l’instant, les commentaires ne sont pas modérés. Néanmoins, il est nécessaire de respecter les règles de bon-sens ainsi que les lois en vigueurs. (la modération peut advenir a posteriori)
This website may use cookies to give you the very best experience. If you continue to visit it, you consent to this - but if you want, you can change your settings in the preferences of your web browser at any time. Please check this page to read our privacy policy and our use of cookies
haut de page